Pure origine ou Assemblage

L’évocation du pays d’origine d’un café est toujours parlante.
Mais n’hésitez pas à en demander plus. Le terroir ou la région sont des indications plus précises qui en disent long sur la combinaison de facteurs (géographiques, climatiques, botaniques) qui vont révéler leurs subtilités et arômes typiques.
Plus un café est spécifique, plus on peut s’attendre à des saveurs singulières.
Vous apprendrez à vous délecter avec bonheur de la découverte d’un café de pure origine.
Mais parfois le mélange de deux ou plusieurs de ces cafés produit une expérience gustative insoupçonnée.

 

Le pure origine ou assemblage ?

L’origine pure est facile à déchiffrer.
On boit un Brésil ou un Colombie pour sa suavité  ou un Costa Rica pour sa finesse fruitée.
Mais il est possible de mélanger les saveurs également avec un bon café.
Marions les notes chocolatées d’un Guatemala Antigua avec la légèreté d’un Yirgacheffe d’Ethiopie aux nuances d’agrume. Prolongeons l’expérience en bouche en ajoutant la pointe d’un café corsé et charnu d’Indonésie.
Un bon café peut se transformer en une tasse aromatique en l’associant à d’autres origines.

Les assemblages de café : ce qui différencient les torréfacteurs ?  

Si vous dégustez un café de pure origine de deux torréfacteurs de café  (exemple : café ethiopie Yirgascheffe ), vous pourrez y constater des différences.
En effet les méthodes de torréfaction pourront modifier un peu les arômes.
Mais ce qui fait la différence sont leurs assemblages. Chaque torréfacteur proposera des cafés qu’ils auront créés. Pour faire un bon mélange, il peut se passer des années.
Découvrez les créations de la Brûlerie d’Alré : le café louis, le café Nino Leny, le café sauvage ou encore le café tendresse.

 

Quelques astuces pour préparer son assemblage de café aussi appelé Blend :

3 points de recette :

1.D’abord il faut un café qui serve de base au mélange, neutre pour donner un peu de rondeur, mais qui laisse exprimer les subtilités des autres origines.
2. Deuxième ingrédient, un café acidulé et fruité, l’acidité étant un exhalant d’arômes nécessaires pour propulser les saveurs en bouche.
3. Dernier point,  un café qui donne du corps pour assurer la longueur en bouche.

Noter qu’un bon assemblage n’est pas forcément composé de 3 origines.
Un café de pure origine peut remplir deux  voire trois de ces profils à la fois.
Un mélange peut contenir entre 2 et 9 cafés différents.
Moins il y aura d’origines, plus les typicités du terroir seront présentes.
Tout est une question de goût.

Venez tester votre blend sur notre site ecommerce en créant le café qui vous ressemble.