Arabica ou Robusta

Depuis plusieurs années avec l’engouement croissant du café, deux mots se sont ajoutés à notre vocabulaire:  arabica et robusta !
Ceux  sont les deux caféiers les plus cultivés dans le monde.
Mais quelle est la différence entre le café Arabica et le café Robusta ?

L’arabica :

Les feuilles d’arabica sont plus lisses et fines que celle du robusta.
Il faut au minimum trois ans pour faire fructifier l’arabica.
Il est fragile et a besoin de fraîcheur c’est pourquoi il ne peut être cultivé qu’à partir de 700 mètres d’altitude.
Les plus grands pays producteurs de café arabica sont le Brésil, la Colombie, le Mexique, l’Ethiopie et le Guatemala.

Caractéristiques principales :
* Riche en arômes
* Possède une belle finesse
* Faible teneur en caféine (entre 0,8 et 1,3%)

 

Le robusta :

Les feuilles de robusta sont grandes avec les bords ondulés.
Le robusta commence à produire des fruits au bout de deux ans.
Comme son nom l’indique, il est robuste et résistant aux maladies, il supporte la chaleur et l’humidité.
Ce qui le rend plus facile à cultiver et à moindre coût.
Le robusta se distingue de l’arabica par sa teneur deux fois plus forte en caféine.
Mais un café à 100% robusta ne fait pas une tasse de café très agréable à déguster. Alors souvent, il est utilisé pour partie à un mélange avec un café arabica pour lui donner du corps.

Les principaux producteurs de café robusta sont le Vietnam, l’Indonésie, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire, l’Inde.

Caractéristiques du café Robusta :
* Puissant
* Possède une amertume prononcée
* Riche teneur en caféine (entre 2 et 2,5%)

 

La principale différence entre ces deux espèces réside surtout dans le goût…
L’arabica brille par sa finesse et sa complexité aromatique grâce à sa maturation plus lente, tandis que le robusta, moins aromatique, séduit par sa force.

Plus charismatique, mais surtout bien plus aromatique que le robusta, l’arabica attise toutes les convoitises, c’est pourquoi la Brûlerie d’Alré a fait le choix  de ne travailler que l’Arabica.